Travail animal, l’autre champ du social. Ecologie et Politique n° 54

Porcher J. (coord.) Editions le Bord de l’Eau

Partout dans le monde, une gigantesque main-d’œuvre est employée sans que soient évaluées les richesses matérielles et immatérielles qu’elle produit, ni que soit compris et reconnu le travail qu’elle effectue. Cette main-d’œuvre est constituée des millions d’animaux impliqués dans le travail et dans la vie humaine (animaux de ferme, d’assistance, de compagnie, de spectacle, d’expérimentation, etc.). Le travail des animaux est un fait social impensé. Comment, dans ce contexte, reconsidérer les rapports des animaux au travail en dehors des cadres convenus de la domination et de l’exploitation ? Peut-on valider l’hypothèse d’un travailler animal ? Qu’est-ce que la prise en compte de ce travailler animal peut changer au travail humain ? Le travail est-il une proposition morale, politique, juridique ad hoc pour repenser les relations entre humains et animaux ?

Convaincus ? Partagez cette page !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Direction artistique, webdesign
et illustration

Aurélie Verdon

Direction technique et Intégration
Mehdi Mahjoub

Conception et rédaction
Jocelyne Porcher

Photographies
Philippe Deschamps

Jocelyne Porcher - INRA
INRA UMR Innovation
2 Place Viala 34060 Montpellier Cedex 1
04 99 61 21 62

jocelyne.porcher{a}supagro.inra.fr